Échouage d’une baleine a bec a la désirade

Relais de l’information publiée par l’OMMAG sur sa page facebook: https://www.facebook.com/ommag971/

Échouage d’une baleine à bec à la Désirade, plus de 5 m de longueur, probablement une baleine à bec de Cuvier; il y a déjà eu un échouage de cette espèce à l’anse salabouelle (le moule) en juillet dernier.
C’est une espèce très furtive capable de plongées très profondes, autant sinon plus qu’un cachalot,
La décomposition est très avancée mais on voit très nettement les traces circulaires de morsures de requin très certainement post-mortem.
En cas d’échouage, alertez la Gendarmerie et contactez-nous car il peut s’agir d’un individu que l’on connait.

La grosse masse au centre est la tête détachée des restes du corps; elle a permis l’identification de l’espèce.
Traces très nettes des morsures de requins, les éboueurs des mers

N’hésitez pas à faire remonter toutes vos observations de mammifères marins, a l’ommag!!

Echouage au moule

        le 16 juillet dernier, les surfeurs de l’anse Salabouelle au moule ont eu la mauvaise surprise de tomber nez à nez avec la dépouille d’une baleine à bec de Gervais d’environ 3m. L’animal semblait être mort depuis 3 ou 4 jours, de cause naturelle. Le réseau échouage de la Guadeloupe à réalisé une nécropsie pour connaître les réelles raisons de cet échouage.

credits photo: RENIA Loïc
crédits photo: RENIA Loïc
beached baked whale 2
crédits photo: RENIA Loïc

    Triste nouvelle en effet, mais une question doit sûrement tarauder votre esprit, qu’est ce donc qu’une baleine à bec de gervais?

       Mesoplodon europaeus de son petit nom scientifique, elle fait partie de la famille des Ziphiidae. Une famille de cétacés très discrète. Tellement discrète que certaines espèces n’ont jamais été observées vivantes. Ce sont des baleines à dent (odontocètes), réputées pour être de grandes plongeuses comme le cachalot , pouvant descendre jusqu’à 1000m et rester jusqu’à une heure en apnée.

Par Chris_huh , via Wikimedia Commons

la baleine à bec de Gervais est un mesoplodon de petite à moyenne taille, avec un corps allongé, mince et compressé latéralement. Le corps est généralement gris sombre sur le dos et gris clair sur le ventre . Mesurant environ 2,1m a la naissance, elle peut atteindre jusqu’à 5,2m à l’age adulte.

Il semblerait qu’on ne la trouve que dans la zone tropicale et tempérée chaude de l’océan atlantique. Les échouages sont fréquent dans la caraïbe, le golf du Mexique et sur les côtes de Floride. Elle se déplace en petits groupes, mais il n’y a aucunes informations fiables sur l’organisation sociale, ou le comportement de cette espèce. Leur régime alimentaire est supposément composé de calamars.

carte de répartition de la baleine à bec de Gervais Par Alessio Marrucci (Travail personnel) , via Wikimedia Commons

Vous l’aurez compris , les informations sur ces espèces de la famille des baleines à bec sont très rares, et il reste beaucoup de choses à découvrir sur ces animaux. De nouvelles espèces continuent à être découvertes régulièrement et les informations sur les anciennes à être mise à jour.

Source : National Audubon Society Guide to Marine Mammals of the World (National Audubon Society Field Guide) aux éditions Knopf